Transition énergétique
Transition énergétique

Par délibération du 4 novembre 2014, Cœur de Nacre a répondu favorablement à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de de l’Energie (ADEME)  et le Conseil Régional. 

  • 500 territoires se sont engagés dans cette démarche.
  • En février 2015, 212 collectivités ont été désignées lauréates du label « Territoire à Energie Positive », dont Cœur de Nacre.

Grâce à ce label, des appuis financiers pourront être apportés aux projets du territoire.

Une stratégie territoriale a été définie au cours de l’année 2015 proposant un programme d’actions concrètes. Parallèlement, Cœur de Nacre a également été labélisée par le ministère de l’écologie et du développement durable pour élaborer un contrat local de transition énergétique.

TEP

Ce projet est accompagné par  le Pôle Métropolitain Caen Normandie Métropole*, Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEP). Une convention a été signée avec le Syndicat Départemental d’Energie du Calvados (SDEC) pour que les intercommunalités engagées puissent bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

Dans les territoires labélisés

6 domaines d’action sont prioritaires :

1)      La réduction de la consommation d’énergie

2)      La diminution des pollutions et le développement des transports propres

3)      Le développement des énergies renouvelables

4)      La préservation de la biodiversité

5)      La lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets

6)      L’éducation à l’environnement

 

3 cibles majeures ont été définies :

  • La sphère publique

  • Les ménages

  • Les entreprises

Des actions concrètes sont d’ores et déjà mises en place sur notre territoire, soit directement par Cœur de Nacre, soit, par les communes qui composent la communauté.

  • Les élus, le personnel des mairies et les agents des collectivités ont été formés sur les bons comportements en termes d’économies d’énergie, notamment sur la régulation du chauffage pour tous les bâtiments publics et sur les économies et le recyclage du papier.
  • Un programme de rénovation du patrimoine public a été proposé aux communes pour planifier et réaliser des actions de maîtrise de l’énergie sur le patrimoine bâti appartenant aux collectivités, en cohérence avec les besoins actuels et futurs.
  • Un programme de développement des énergies renouvelables est en cours pour favoriser l’utilisation de ces énergies par le patrimoine bâti des collectivités (par exemple : la mise en place de panneaux solaires sur le centre aquatique « Aquanacre »).
  • Un suivi des consommations énergétiques du territoire a été mis en place (mis à jours tous les 3 ans minimum). Les données collectées par l’OBNEC (Observatoire Bas-Normand de l’Energie et du Climat) www.obnec.fr/ seront communiquées aux élus de Cœur de Nacre. Concernant par exemple l’éclairage public, la résorption des foyers énergivores est engagée et Cœur de Nacre encourage la généralisation des coupures nocturnes dans les communes.
  • L’engagement de l’exemplarité est pris, pour les bâtiments neufs, pour les choix énergétiques (isolation, mode de chauffage, production d’énergies renouvelables). Cet engagement sera respecté notamment pour la construction du futur équipement culturel qui regroupera une salle de concert et l’école de musique intercommunale (partage de la chaudière à bois du centre aquatique, performance thermique BBC, récupération d’eau de pluie…). Sont également concernés les projets de reconversion des bâtiments du parc des chasses à Langrune, le centre de loisirs d’Anisy, la reconstruction à Luc-sur-mer de la place du Petit Enfer, de l’école de voile, du foyer Lucien Dauven, l’extension de la crèche et de la cantine, la réorganisation et l’isolation de la mairie.
  • L’optimisation des flottes de véhicules des collectivités est à l’étude pour ajuster le nombre de véhicules aux besoins, les mutualiser si possible et favoriser leur remplacement éventuel par des véhicules propres ou électriques.
  • Informer et sensibiliser les jeunes publics et les familles est en projet à court terme avec notamment  la mise en place d’une exposition itinérante à destination des écoles et des collèges,
  • Informer et sensibiliser les particuliers à la réduction et au tri des déchets dans le cadre de la mise en place de la redevance incitative. De nombreuses actions ont déjà été proposées sur notre territoire depuis 2015 :
  • Des réunions publiques sur le tri et le compostage
  • Des représentations du spectacle « P’tite planète » dans les écoles primaires
  • Des « utilotrocs » (une journée passée en déchèterie pour sensibiliser sur le réemploi et échanger des objets qui allaient être jetés pour leur donner une seconde vie)
  • L’accompagnement à la réduction du gaspillage alimentaire dans les écoles
  • La distribution massive de composteurs individuels sur tout le territoire de Cœur de Nacre
  • La présence d’ambassadeurs du tri sur les marchés…
  • Mettre en place des permanences pour un Espace Info Energie (EIE) sur notre territoire (en projet)
  • Réaliser une étude de thermographie aérienne sur des quartiers ciblés qui permettra d’organiser (printemps 2017) une réunion publique informative sur l’isolation des logements, les démarches d’économies d’énergie possibles et les aides financières existantes)
  • Sensibiliser les acteurs économiques du territoire et inciter les entreprises à rejoindre la démarche (tri, réduction des déchets, maîtrise de l’énergie, promotion des énergies renouvelables…)
  • Organiser des partenariats avec les commerçants et la grande distribution pour communiquer sur la consommation responsable (compostage des déchets, consommation de fruits, légumes, poissons de saison…)

A ces actions déjà réalisées ou en cours s’ajouteront d’autres propositions pour développer les énergies positives pour la croissance verte sur le territoire de Cœur de Nacre.